Le domaine Peyre Rose situé en Coteaux du Languedoc est un domaine dont le destin est exceptionnel. Créé au début des années 90, à partir de rien, il a pour unique désir de proposer un vin « de copains ». Dès ses débuts, le domaine a été adoubé par Robert Parker, un célèbre critique américain. Et les amateurs de vin également n’ont pas hésité à le suivre. Zoom sur ce qu’il faut savoir sur le domaine Marlène Soria.

Présentation du domaine

C’est au début des années 1990 que Marlène Soria crée le domaine Peyre Rose, sur les hauteurs de Saint-Pargoire, entre Montpellier et Béziers. Ayant d’abord fait carrière dans l’immobilier, Marlène Soria a ensuite acheté une magnifique maison de campagne dans la région en 1973. Au début des années 1980, elle décide de débroussailler la garrigue de sa propriété pour y planter de la vigne dans le but de faire un petit vin pour sa consommation personnelle, mais aussi celle de ses proches. Bien qu’elle soit issue d’une famille de vignerons, elle n’envisageait pourtant pas de suivre leur voie. 

Sans compter qu’elle ne s’attendait pas du tout à ce que ses vins aient plus tard du succès. Pendant de nombreuses années, elle travaille son terrain et y plante en majorité de la syrah, mais également des cépages typiques de la région. 

C’est en 1988 que la première récolte a eu lieu, une période où les vins du Languedoc n’étaient pas très réputés. Mais la situation a changé quand le redoutable dégustateur, Robert Parker a été séduit par ses produits. En 1994, la Revue du Vin de France nomme Marlène Soria « Homme de l’année ». Une distinction dans le mondovino qui témoigne la place et la reconnaissance qu’elle a gagnées auprès de ses pairs. Bien que le succès ait immédiatement été au rendez-vous, le domaine Peyre Rose n’était pas à l’abri des problèmes, puisque suite à une pollution dans la cuverie, il a dû se défaire des millésimes 1999, 2000 et 2001.

Aujourd’hui, le domaine compte 25 hectares principalement planté en rouge, notamment de la syrah à 70%, grenache noir, carignan et mourvède, avec 2 hectares de blancs dont 50% de rolle, 40% de roussane, ainsi que différents cépages comme du viognier. Attesté en agriculture biologique, le domaine de Marlène Soria produit des vins typés dotés de belles concentrations et à l’élevage doublé d’un vieillissement en bouteille avant d’être commercialisé.

Quelques cuvées du domaine

La production du domaine comprend 4 cuvées : trois rouges nommés Syrah Léone, Marlène N°3 et Clos des Cistes, et un blanc, l’Oro. Les produits de haute volée sont à la fois très appréciés des amateurs, mais aussi très limités en quantités. 

Le Syrah Léone

Le domaine Peyre Rose produit cette cuvée en fonction des principes de l’agriculture biologique. Le vin rouge Syrah Léone est le résultat d’un assemblage principalement dominé par le syrah complété d’une note de mourvèdre. Sa robe noire cerise prédit un vin énergique. Le nez propose une palette aromatique diversifiée, conçue autour des fruits noirs à l’eau de vie, de la truffe et des épices. En bouche se dévoile un nectar volumineux révélé par le fumé. Et les tannins sont magnifiquement intégrés. 

Le Clos des Cistes

Devenue vin de France depuis le millésime 2011, la cuvée Clos des Cistes est développée également en fonction des principes d’agriculture biologique. Ce cru est un assemblage de syrah, grenache et mourvèdre. Les vignes qui poussent sur des coteaux caillouteux aux sols argilo-calcaires sont manuellement vendangées. C’est un vin complexe et original qui dispose d’un excellent vieillissement. Sa robe possède une jolie nuance de rubis. Le nez, à la fois fin et puissant évoque des arômes de garrigue, de dattes et de moka. Quant à la bouche, elle est parfaitement équilibrée avec une profondeur surprenante, de la concentration, une certaine fraîcheur et des tannins soyeux.

Le Marlène N°3

La cuvée Marlène N°3 est un vin issu de vignes complantées de grenache et syrah. Après 10 ans d’élevage, il se découvre facilement dans sa jeunesse. Par rapport aux autres cuvées de Peyre Rose, il affiche un style suave et délicat. La finesse et la souplesse des tannins lui offrent un caractère bien solaire propre à la signature du domaine sans aucun excès. 

Doté d’un caractère friand, frais et délicat, selon les millésimes il dévoile une pointe de minéralité. Figurant parmi les vins les plus grandioses, au nez, le Marlène N°3 offre des notes de cerise noire et d’épices, ainsi qu’un côté garrigue. Une pointe mentholée et un petit côté kirsch lui offrent une belle fraîcheur. La bouche magnifiquement caressante est à la fois dotée d’un toucher soyeux et d’une belle complexité aromatique, comprenant des touches de fruits mûrs, de framboise, de fraise au sucre et de baie de genièvre. 

L’Oro

Cette unique cuvée blanche du domaine Peyre Rose est assez particulière grâce à un élevage de près de 10 ans en cuve et en bouteille. Ce vin délicatement oxydé avec de belles touches de noisettes propose un nez floral subtilement minéral. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.